Menu Fermer

Histoire

AUTOUR DU VENT

Le cerf-volant ne résiste pas au temps, il l’accompagne.

Depuis des siècles, il fait partie de notre histoire, il passe dans les courants, les cultures et ne connaît pas de frontières. Pour le bonheur d’un envol ou pour la recherche scientifique, de la Chine Impériale à la conquête de l’espace, le cerf-volant adapte ses formes et ses structures.

Futile le cerf-volant ? Peut-être.

Le cerf-volant est avant tout un objet multiforme et multi-usage qui s’adapte aux plaisirs et aux ambitions de ceux qui l’adoptent.

Du losange de papier et de bambou aux ailes de traction, chacun peut à sa manière, le faire évoluer.

Le cerf-volant est le prétexte à toutes les créations, il est un support privilégié pour les apprentissages.

Par un détour ludique, il permet d’aborder les connaissances de base en géométrie, calcul et mathématiques mais aussi en histoire des peuples et en langues vivantes.

Avec ses impératifs de fonctionnement (en fin de compte il doit voler !),

le cerf-volant impose à l’intervenant des règles d’organisation très strictes.

La construction de cerfs-volants met en jeu des notions de géométrie et de calcul adaptables aux différents cycles de l’enseignement.

Leur décoration, c’est bien sûr l’occasion de travailler le dessin, la couleur et le rapport de l’esthétique à l’espace.

L’envol des cerfs-volants, c’est le domaine des phénomènes naturels et de la compréhension du vent, de sa force, de sa direction.

Parce qu’il est multiforme, le cerf-volant se prête à toutes les envies et colle aux capacités et aux difficultés des jeunes.

C’est un objet intermédiaire qui se prête à toutes les activités de groupe, de loisirs sportifs ou de détente (la famille peut se retrouver et partager la même activité), mais aussi un support de création artistique.

Les étapes de travail individuelles et collectives et la forte motivation que provoque l’achèvement du projet (l’envol du cerf-volant), imposent des règles d’organisation que même des personnes qui ont habituellement des difficultés à se concentrer sur une activité acceptent de respecter.

Le cerf-volant c’est l’équilibre d’un ensemble : il vole grâce au juste assemblage de ses composants, mais aussi parce que le cerf-voliste sait maîtriser ses gestes et ses émotions, et parce qu’en étant relié à un fil on l’est aussi aux projets des autres.

Le cerf-volant c’est en fin de compte une certaine façon d’être avec les autres.